Focaccia aux tomates cerises, parmesan et romarin

Après vous avoir proposé plusieurs recettes de fougasse, il était temps que je m’attaque à leur cousine d’Italie : La foccacia ! Il s’agit là aussi d’un pain plat, cuit au four, généreux en huile d’olive. Bien sûr on peut l’agrémenter avec ce qu’on veut : Ici j’ai fait simple avec du parmesan, des tomates cerises et du romain. Simple et efficace ! Lors de notre séjour à Rome, on adorait acheter de la focaccia un peu épaisse pour la couper en deux et la garnir façon sandwich, avec de la charcuterie et du fromage italien. Tellement bon ! Sa préparation est toute simple, il faut juste s’armer un peu de patience face aux temps de repos, mais qui garantissent un moelleux et une saveur au top.

Ingrédients pour une grosse focaccia :

Ingrédients pour la pâte à focaccia :

🌸 500 g de farine de blé (de T45 à T65)
🌸 300 ml d’eau tiède
🌸 1 sachet de levure boulangère déshydratée (environ 8 g) ou 21 g de levure de boulanger fraîche
🌸 1 c. à café rase de sel
🌸 3 c. à soupe d’huile d’olive
🌸 1 c. à café de miel (de romarin ou de fleur)

Autres ingrédients :

🌸 30 g de parmesan
🌸 10 tomates cerises
🌸 1 branche de romarin fraîche
🌸 2 c. à soupe d’huile d’olive

Préparation :

1. Préparez la pâte à focaccia (idéalement la veille) : Mélangez l’eau tiède (ni chaude ni froide, c’est important) à votre levure et laissez reposer 10 minutes environ (étape inutile si vous utilisez de la levure fraîche). Dans un saladier ou dans la cuve de votre robot pâtissier, mélangez votre farine et le sel. Versez-y votre mélange eau/levure, les 3 c. à soupe d’huile d’olive et le miel. Pétrissez environ 6 minutes jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène et élastique. La pâte est assez collante, c’est normal.

2. Placez-la dans un saladier, recouvrez de film alimentaire et la laisser reposer au moins 1 heure 30 dans un endroit chaud (à température ambiante l’été, au soleil, ou près d’un radiateur en hiver, ou même dans un four chaud à 30°C). Elle doit doubler de volume.

3. Ce repos terminé, dégazez la pâte en appuyant dessus. La replacer dans le saladier, le couvrir, et laissez reposer la pâte toute une nuit au réfrigérateur, ou à défaut à nouveau 1h30 minimum dans les même conditions que lors du premier repos.

4. Après ce second repos, dégazez une nouvelle fois la pâte. Déposez-la sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, et l’étaler avec les mains en forme de rectangle ou en rond (avec un rouleau à pâtisserie cela risque de trop coller). Selon la taille de votre plaque, vous pourrez faire une focaccia plus ou moins épaisse. Si vous les aimez assez fines, vous pouvez très bien séparer la pâte en deux pour les étaler plus finement sur 2 plaques différentes, et ainsi obtenir 2 focaccia plus petites.

5. Une fois la pâte étalée, recouvrez la plaque d’un torchon et laissez reposer environ 1 heure au chaud. Celle-ci doit encore un peu lever.

6. Préchauffez le four à 210°C.

7. Faites des trous assez profonds dans la pâte avec vos doigts (vous pouvez les tremper dans de l’huile pour que la pâte ne vous colle pas trop aux doigts). Badigeonnez la foccacia avec les 2 c. à soupe d’huile d’olive, et parsemez de parmesan. Coupez en deux les tomates cerises préalablement rincées, et les enfoncer légèrement dans les trous. Parsemez de brins de romarin frais et enfournez pour 20 minutes de cuisson.

8. A la sortie du four, laissez refroidir la foccacia sur une grille. Dégustez la comme accompagnement, à l’apéro, ou alors comme pain pour un sandwich !



2 thoughts on “Focaccia aux tomates cerises, parmesan et romarin”

Laisser un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :