City-guide : Lisbonne

A l’occasion de notre 10ième anniversaire, avec mon homme on a voulu marquer le coup en partant découvrir la jolie capitale du Portugal. Comme le reste du pays, Lisbonne a l’avantage d’être assez bon marché pour faire du tourisme, parfait pour les budgets un peu serrés donc.

Questions pratiques : Durée du séjour, transport, logement, organisation des visites

On est parti sur un long week-end, du jeudi au dimanche à la fin du mois de novembre. Il faisait bon, beau et pas trop de touristes: c’était top ! Si on enlève le premier et dernier jour bien entamé par le trajet, nous avions 2 journées pleines à Lisbonne, ce qui était bien pour découvrir l’essentiel de ce qu’offre la ville, même si une journée de plus n’aurait pas été de trop. Avec un peu plus de temps, nous serions peut-être allés faire un tour à la station balnéaire de Cascais, mais à mon avis la ville s’apprécie mieux au printemps ou en été.

Tout comme notre séjour à Rome, nous avions prévu de rejoindre notre logement depuis l’aéroport en bus-navette via l’Aerobus: 5€40 aller-retour par personne. Même si c’était très abordable, on a eu la bonne surprise de découvrir le métro à l’aéroport, très pratique pour rejoindre le centre de Lisbonne. Nous avons donc pris cet option pour rejoindre notre hôtel, situé à deux pas de l’arrêt de métro Marquês de Pombal. Nous avons logé au HF Fénix Music, que nous avons trouvé via Booking. D’ailleurs pour ceux que ça intéresse vous avez une remise de -15€ sur Booking en cliquant ici sur votre prochaine réservation toute destination confondue, utilisable dés que vous le souhaitez. Le HF Fénix Music est un hôtel moderne et très beau sur le thème de la musique. Le personnel est adorable, le buffet du petit déjeuner gargantuesque et de bonne qualité. Pour nous c’était parfait car en séjour on profite toujours de bien manger le matin pour manger seulement sur le pouce la journée (coucou les économies), avant de refaire un repas copieux le soir. Là on s’en est donné à cœur joie ! Rien à redire sur la chambre non plus : hyper clean, très confortable et moderne. Pour 85€ par nuit (variable selon la période de votre séjour) petit déjeuner compris, c’est vraiment un excellent rapport qualité/prix, je recommande donc sans hésiter !

IMG_3338
Chambre Double (Melody) – HF Fénix Music

Question transport : Lisbonne est vraiment une ville où on se déplace facilement via les transports en commun. L’option que l’on a pris, et que je vous recommande, est d’acheter un pass 24h – Ticket 1 jour CARRIS/METRO (sauf si vous optez pour la Lisboa Card, je vous en parle ensuite). Ce dernier coûte 6,30€ (prix de 2018), et vous donne un accès illimité aux métros, bus, tramways, funiculaires et ascenseur de la ville durant 24h à partir de la première utilisation. Rendez-vous au distributeur qui se trouve dans les stations de métro pour vous les procurer.

Vous pouvez aussi opter pour la Lisboa Card, qui permet de bénéficier pendant 24 (19€/personne), 48h (32€/personne) ou 72h (40€ par personne), des transports urbains gratuits et de réductions pour les musées et les différents site de la ville. A vous de voir en fonction de ce que vous avez prévu de visiter si la carte est rentable. Vous trouverez le détail des réductions et entrées gratuites auxquelles elle donne droit ici.


Belem

Le quartier de Belem est un incontournable lors d’un séjour à Lisbonne. Il est un peu excentré du centre-ville, mais c’est facile de le rejoindre via les différentes lignes de bus ou le tramway E15 depuis la place de la Figueira (compter 15 minutes en transport pour le rejoindre). Vous pourrez facilement y passer une journée en la jouant tranquille, le temps de visiter les 3 sites touristiques du quartier, incarnant tous les 3 l’époque la plus prospère du Portugal. Si vous souhaitez visiter tous les sites et que vous vous y rendez en transport en commun, vous avez tout intérêt à prendre la Lisboa Card au moins pour cette journée (on ne l’a pas fait et c’était pas hyper malin) : économie assurée.

_________________________________

Le monastère des Hiéronymites

C’est certainement la première chose que vous verrez en arrivant à Belem, et vous risquez bien d’en prendre plein les yeux ! Le monastère des Hiéronymites (en portugais : Mosteiro dos Jerónimos), entré au Patrimoine mondial par l’UNESCO en 1983, est magnifique, immense. Nous avons choisi de le visiter et nous n’avons pas regretté, il est tout aussi beau à l’intérieur ! Le billet individuel est à 10€, mais il est gratuit avec la lisboa card. Nous l’avons acheté sur place sans attendre lors de notre visite, mais vous pouvez aussi l’acheter en ligne pour rentrer directement. La visite vous donnera accès au superbe cloître, où vous trouverez également une salle dédiée à l’évolution du monastère en parallèle avec l’histoire du Portugal et du monde. Depuis le cloître vous pouvez également accéder à l’étage de l’église Sainte-Marie. L’accès à l’église du monastère est libre. Elle renferme les tombes de Luís de Camões et de Vasco de Gama. Le monastère a d’ailleurs été construit pour commémorer le retour d’Inde de ce dernier.

_________________________________

Le Monument aux Découvertes

Depuis le monastère, il vous suffit de traverser le parc de Belem pour rejoindre le Tage et le monument aux Découvertes. Construit en 1960, ce monument de 52 mètres de haut a été construit en hommage au prince Henri le Navigateur, et à la mémoire des navigateurs portugais des XVe et XVIe siècles. Nous sommes restés un moment au pied du monument, à l’observer en se sentant minuscule. Par contre nous ne sommes pas montés en haut de ce dernier pour profiter de la vue panoramique. C’est la meilleure façon d’observer la grande mosaïque en marbre au pied du monument, représentant un planisphère à l’intérieur d’une rose des vents, mais 5€ tout de même la montée (30% de réduction avec la Lisboa Card).

_________________________________

Tour de Belem

Depuis le monument des Découvertes, nous avons longé le Tage pour arriver à la Tour de Belem. D’abord tour de défense, elle fut ensuite un centre douanier et un phare. Un monument qui a quelque chose d’atypique, lié à son style manuélin (tout comme le monastère), vraiment très beau. On a du coup voulu en voir plus en visitant l’intérieur (6€ billet individuel), mais à savoir on ne l’aurait peut-être pas fait. La visite n’est pas désagréable mais les salles à l’intérieur n’ont rien de bien marquantes, et côté point de vue on a bien mieux à Lisbonne. Néanmoins si vous avez la lisboa card c’est gratuit, donc allez toujours jeter un œil !

IMG_3668


Quartier de l’Alfama

Plus vieux quartier de Lisbonne, où vivait à une époque essentiellement les plus pauvres, l’Alfama est désormais un quartier jeune, tendance tout en ayant su conserver son charme typique. Les différentes attractions touristiques ne sont pas pour rien à l’attrait du quartier, véritable labyrinthe d’escaliers et de petites ruelles. Nous avons malheureusement manqué un peu de temps pour le parcourir  à pied et l’apprécier à sa juste valeur.

_________________________________

Le château de Saint-Georges

Sans nul doute la principale attraction du quartier. Il est placé sur l’une des 7 collines de la ville, pas étonnant qu’on puisse voir le château de Saint-Georges où qu’on soit à Lisbonne. Un endroit hors du temps, avec une atmosphère médiévale où on s’amuse à imaginer les moments de vie de l’époque lorsqu’il accueillait riches et pauvres de Lisbonne. On a passé un bon moment à visiter les enceintes, et surtout à profiter de la vue panoramique sur Lisbonne. 8,5€/personne en tarif normal.

_________________________________

Traverser l’Alfama avec le tram 28

Plus qu’une attraction touristique, les célèbres anciens trams de Lisbonne sont un véritable moyen de transport pour les touristes comme les locaux. Ils passent dans des ruelles si étroites qu’on comprend pourquoi ils sont toujours en service (on voit mal les tramways modernes y passer). Nous l’avons pris pour nous rendre et partir de l’Alfama (la ligne connecte Graça à la Baixa) : expérience drôle et atypique, on remue dans tous les sens et on se surprend à serrer les fesses lors de certains virages. Une façon de visiter Lisbonne vraiment unique. On avait peur qu’il y ait beaucoup de monde, le tram (en particulier le 28 justement) étant une vraie attraction touristique à part entière. Mais la saison a fait qu’on était assez tranquille à l’intérieur, pas du tout compressés. Attention au pickpocket, lors des fortes affluences notamment, ils sont connus pour souvent sévir dans ces trams.

_________________________________

L’église São Miguel

Tombés par hasard sur cette immense église entre le château et le panthéon, il ne faut pas hésiter à profiter de la gratuité du lieu culte pour observer l’intérieur.

_________________________________

Le Panthéon national

Après la visite du château et de l’église São Miguel, nous avons continué à pied jusqu’au panthéon… mais nous sommes arrivés à l’heure de la fermeture ! Dommage… on s’est contenté de l’observer de l’extérieur. Entrée : 4€/personne (gratuit avec la Lisboa Card).

IMG_3538_________________________________

La Cathédrale Sé

C’est un peu la honte de ne pas avoir de photo de la cathédrale Sé, un monument majeur dans l’Alfama. On a manqué de temps pour aller la visiter, il était trop tard après notre visite du château et notre détour jusqu’au panthéon. Nous l’avons observé en vitesse via le tram 28, c’est déjà ça !

A voir également dans l’Alfama :

Belvédère de Santa Luzia Belvédère Sophia de Mello Breyner Andresen L’église de Saint Antoine Le musée du fado L’amphithéatre romain


Quartier Baixa et Chiado

Les quartiers de Baixa et du Chiado, situés côté à côté, constitue le centre de Lisbonne, très touristique et très vivant (surtout Baixa avec ses grandes rues commerçantes). Ces derniers furent totalement reconstruits après le tremblement de terre de 1755.

________________________________

Place du commerce

La place la plus impressionnante du quartier de Baixa ! Forcément incontournable.  On est resté 15 minutes à traîner sur la place, le temps de se faire accoster à plusieurs reprises par des vendeurs de drogue (lourds mais pas méchants). Nous sommes montés ensuite en haut de l’arc de triomphe de la Rua Augusta pour profiter du panorama à 360°C. Très sympa pour avoir une vue unique sur la place, l’estuaire du Tage et la rue Augusta. Je vous le conseille, surtout si vous avez l’accès gratuit avec la Lisboa Card (sinon c’est 2,5€/personne pour monter au sommet).

_________________________________

L’ascenseur de Santa Justa

Le seul souvenir que j’avais de Lisbonne lors de mon séjour avec mes parents étant petite, c’est cet ascenseur. Impossible d’oublier ce géant à l’architecture si particulière, qui dénote complètement avec le reste. Une curiosité qui attire les touristes, mais qui reste un véritable moyen de transport, permettant de rejoindre le quartier du Chiado au Largo do Carmo (où se dressent les ruines de l’Eglise du Carmo) depuis Baixa sans effort. Nous ne l’avons pas pris car tout de même 5 € par personne pour accéder à la montée et au miradouro. Par contre l’entrée est gratuite avec la Lisboa Card (on se mord vraiment les doigts de ne pas l’avoir prise si vous n’aviez pas encore compris…).

_________________________________

L’église et le musée archéologique do Carmo

Située au centre du quartier du Chiado, les ruines de l’église do carmo témoignent de la violence du tremblement de terre de 1755. De cet important lieu de culte, il ne reste que quelques arches et voûtes. Elle abrite désormais un musée archéologique qui expose des restes romains et wisigothiques, que nous avons choisi de visiter pour profiter de ce lieu meurtri. 4€ plein tarif, 3,20€ avec la Lisboa Card.

_________________________________

La Rua Augusta

La rue piétonne principale de Lisbonne. La traversée est obligatoire si vous avez envie d’une pause shopping. Revêtue de petits pavés blancs et noirs «la calçada portuguaise», la rua Augusta commence à l’Arc triomphal et se termine à la Praça D. Pedro IV.

_________________________________

La place Rossio

Le cœur de Lisbonne : la place Rossio (ou Praça Dom Pedro IV) se situe dans le quartier de Baixa à l’extrême nord de la Rua Augusta et près de la Place des Restaurateurs. C’est un endroit très animé car on y trouve commerces, restaurants, café et hôtels. Vous pourrez y voir le très beau Théâtre national D. Maria II.

IMG_3350


Quartier Bairro Alto

Nous avons passé notre première soirée à Lisbonne dans le quartier Bairro Alto. Véritable lieu de la fête à Lisbonne, on ne compte pas le nombre de restaurants et de bars qui s’y trouve. Le quartier est ancien, il s’y dégage une atmosphère populaire, avec une vie de quartier forte. Nous nous y sommes arrêtés pour boire une bière artisanale. Mais au moment de chercher un restaurant, ce fut plus compliqué, non pas qu’il n’y en ait pas beaucoup, mais ça faisait quand même très restaurants à touristes malheureusement. En tout cas, si vous voulez profiter de la vie nocture lisboète, écouter du fado jusqu’à tard, c’est là que ça se passe. Mais pas avant 22h-23h, avant c’est quand même assez calme.


LX Factory

Ce n’était pas une priorité pour nous de visiter le quartier LX Factory, et pourtant on serait passé à côté de quelque chose si on ne l’avait pas fait ! C’est un quartier à l’écart des zones très touristiques, mais qui est unique en son genre. Il s’agit en fait d’une ancienne manufacture textile, réaménagé en petit village insolite marqué par les cultures urbaines. Sur place, vous aurez l’occasion d’observer du street art, de faire une pause dans les cafés et restaurants, ou encore de passer la porte de l’incroyable librairie Ler Devagar. Après l’arrivée de l’usine textile, le lieu a abrité une imprimerie produisant un grand quotidien portugais. Aujourd’hui les presses sont toujours là, et servent de supports aux différents expositions artistiques et de présentoirs pour des artisans locaux. Il y a même un bar et un salon de thé au sein de la librairie, histoire de profiter un peu plus de ce lieu atypique. Pour se rendre au LX Factory, le plus simple est d’y faire un arrêt en fin d’après-midi après une journée à Belem, le quartier se trouvant sur la ligne de tram/bus entre Belem et le centre-ville de Lisbonne.


Mais aussi…

Nous avions prévu à notre arrivée à Lisbonne de visiter l’océanarium, construit dans une bâtiment futuriste construit pour l’Exposition Universelle de 1998. Malheureusement à notre arrivée, après 10 bonnes minutes de marche sous une pluie diluvienne depuis le métro, impossible de rentrer ! L’aquarium était semble-t-il complet, seuls les personnes ayant acheté leurs tickets en ligne pouvaient donc passer… SUPER !

Après coup beaucoup de personnes m’ont dit que l’océanarium ne valait pas tant le coup que ça. Par contre j’ai entendu beaucoup de bien du parc zoologique de Lisbonne. A vous de voir selon vos préférences et le temps que vous avez devant vous !



12 thoughts on “City-guide : Lisbonne”

Répondre à Susanne Annuler la réponse.


%d blogueurs aiment cette page :